L’EDUCATION  AUX VALEURS

Qu’est- ce que l’éducation aux valeurs ?

Avant de commencer ma réflexion  je précise que mon analyse n’a pas la prétention d’expertise sinon les techniciens de l’éducation feraient ce travail.

L’école  pour moi comme réponse au droit  à l’éducation, sert  la croissance et la maturation de la personne de l’élève dans toutes ses dimensions.

Mais ce qui définit et fait la spécificité de l’éducation que notre école offre à la société, c’est sa référence à une Conception Chrétienne de L’homme.

Dans cet esprit nous développons les Valeurs Humaines en respectant leur légitime autonomie. Nous considérons les Principes Evangéliques comme des critères éducatifs et des objectifs, donnant un nouveau sens  au comportement humain.

Ainsi donc, comme dans les autres écoles nous voulons promouvoir la formation intégrale des élèves à travers la culture, mais nous le faisons dans le cadre d’une vision chrétienne de la réalité, grâce à laquelle la culture humaine acquiert une place privilégiée dans la formation intégrale de l’homme.

Préciser les Valeurs, c’est une des premières  conditions que les institutions solaires doivent remplir pour combler le grand vide de valeurs que l’on constate dans notre société.

Il faut redonner leur sens aux institutions, car on remarque dans bon nombre d’écoles un véritable sous-développement spirituel. Ceci demande un grand effort pour bien préciser les valeurs par lesquelles on veut marquer. Bien préciser les Valeurs est un objectif urgent pour  réaliser  avec efficacité notre mission éducative.

Préciser les valeurs ce n’est pas simplement dresser la liste des valeurs objectivement, mais chercher le fil conducteur, les grands axes capables d’inspirer la vie de l’élève et le projet éducatif de notre école.  

 

On ne pourra pas préciser les valeurs sans revenir aux grands mots qui, depuis toujours ont polarisé l’histoire  humaine.   

AMOUR ,  VERITE ,  BEAUTE, HONNETETE,  TRAVAIL , DISCIPLINE   et j’en passe

 

Cependant, il faut donner à tous ces mots une Forme Significative pour nous et pour notre aujourd’hui.  Il faut que ces mots prennent un sens nouveau et actuel, en tenant compte du temps que nous vivons.

Préciser les valeurs c’est remplir de sens la tâche de l’éducateur chrétien. Ceci exige une réflexion  et une recherche de tous pour une action commune appropriée.

 

Les  professeurs devront être davantage éducateurs que spécialistes de la transmission des connaissances.

De nos efforts dépend la formation des protagonistes de l’histoire de demain.  Ne nous décourageons pas ; ça vaut la peine de nous engager.    

 

 

                                                                   FR NICOLAS BADJI



Bienvenu au Collège de la Petite Côte Joal

 

 Chers collègues

       «Essayons  d’Aimer nos élèves avec le cœur de Dieu »

                Qu’est- ce que l’amour ?

                Si l’on posait cette question aux enseignants, on obtiendrait des réponses bien différentes : une passion qui nous pousse à chercher l’intimité de l’autre, à faire l’amour, un sentiment de bénévolat envers l’autre, la solidarité, une disposition à servir les autres, etc

Face à des réponses si diverses, il faut se mettre d’accord sur le sens à donner à ce mot.

                 Je vous propose, l’interprétation à laquelle je suis arrivé après avoir réfléchi sur ce thème. Il s’agit de l’amour en général, sans aucune connotation religieuse : l’amour est une disposition et une praxis de service qui a pour origine la reconnaissance de la valeur de l’autre comme personne et par conséquent, le souci de son bien.

                La connaissance de l’autre entraîne sa reconnaissance et de celle-ci naît l’amour. Rappelons-nous le dicton latin : « nihil volitum qui non praecognitum »

En d’autres termes, on ne peut aimer ce que l’on ne connaît pas.

Prenons le temps de connaître nos élèves. L’amour naît de la reconnaissance de la valeur de l’autre, ce qu’il est appelé à devenir, pour sa valeur intrinsèque, pour la dignité inhérente à sa personne.

                Naturellement, la personne qui aime a également besoin de reconnaître sa propre valeur car celle qui n’en est pas consciente et qui ne s’aime pas ne peut pas aimer les autres.

Quand je parle de disposition, je veux parler de disponibilité, c'est-à-dire, d’être disposé de manière habituelle à servir et à soutenir. Il ne s’agit pas de quelque chose de passager.

Et c’est sciemment que j’emploie praxis parce que je veux souligner que l’amour ne consiste pas seulement à avoir de bonnes intentions mais surtout à faire de bonnes actions.

 

                                                                             FR NICOLAS BADJI sc

Télécharger
Pour inscrire un élève au Collège de la Petite Côte
Fiche d'information CPC.pdf
Document Adobe Acrobat 189.8 KB


Organigramme du Collège 

 

 

 

Frère Yves Ambroise COLY s.c.

Directeur


 

 

Frère Paterne DIATTA s.c.

Directeur Adjoint


 

 

 

Frère Alphonse DIEME s.c.

Préfet des Etudes




Mme Bénédicte GNING

Secrétaire




M Jacques NDIAYE

Concièrge